Comment faire un cataplasme ?

Date:

Share post:

Un cataplasme peut être réalisé à partir de plantes médicinales, d’huiles et d’autres ingrédients ayant une activité anti-inflammatoire et apaisante. Comment les préparer à la maison ? Dans cet espace, nous l’expliquons en détail.

Les plantes médicinales, les huiles essentielles, les sels et autres éléments à potentiel thérapeutique peuvent être utilisés pour préparer un cataplasme. Ce remède, également appelé cataplasme, est une préparation topique qui peut être utilisée comme adjuvant pour certaines affections.

En fait, comme le détaille une étude publiée dans le Journal of Advanced Nursing, un cataplasme chaud avec des épices comme le gingembre semble atténuer la douleur et la raideur causées par l’arthrose. Bien que l’on manque de preuves solides sur ses propriétés, il est généralement considéré comme un remède sûr. Comment le préparer à la maison ? Nous vous dévoilons ici 4 méthodes.

Ingrédients pour préparer un cataplasme


Le cataplasme est composé d’herbes broyées ou cuites, que l’on étale entre deux gazes sur une partie du corps présentant des douleurs ou des blessures superficielles. Il peut également être réalisé avec d’autres compléments au potentiel anti-inflammatoire et apaisant.

Plusieurs articles scientifiques, tels que celui publié dans la base de données Cochrane, répertorient certaines plantes qui, en application topique, semblent aider à réduire le gonflement et la douleur des articulations. Ces plantes sont les suivantes :

  • Le curcuma.
  • Arnica.
  • gingembre
  • pissenlit
  • griffe de chat
  • Eucalyptus.
  • Ail et oignon.
  • aloe vera


Cependant, d’autres ingrédients peuvent être envisagés lors de la préparation d’un cataplasme, notamment les sels d’Epsom, le bicarbonate de soude, le charbon actif et l’huile de coco.

Méthodes de préparation d’un cataplasme

Les cataplasmes peuvent être préparés pour désinfecter les plaies superficielles, en cas de tension musculaire ou pour les plaintes articulaires. En fait, certaines personnes les utilisent pour aider à drainer les abcès et les kystes. Dans l’espace suivant, nous détaillons quelques recettes.

  1. cataplasme aux herbes
    L’application topique d’un cataplasme à base de plantes est généralement sans danger dans la plupart des cas. Toutefois, il est conseillé de faire un petit test avant d’utiliser le remède dans son intégralité. Cela permet d’écarter toute possibilité de réaction allergique à l’un des ingrédients.

En général, ce type de cataplasme peut être utilisé en cas d’inflammation, de contusions, de petites coupures ou de douleurs dues à des maladies articulaires. Dans ce dernier cas, il faut se rappeler qu’il ne sert que d’adjuvant.

Ingrédients
1 cuillère à café de poudre de curcuma (5 g).
1 cuillère à café de gingembre fraîchement haché ou râpé (5 g).
¼ d’un petit oignon cru, coupé en tranches.
1 gousse d’ail, émincée.
2 cuillères à café d’huile de noix de coco (10 g).
gaze ou pansement en coton

Instructions
Pour commencer, ajoutez l’huile de noix de coco dans une poêle, puis le reste des ingrédients.
Laissez-le chauffer jusqu’à ce qu’il soit presque sec, mais pas brûlé.
Transférez ensuite la préparation dans un bol pour la laisser reposer jusqu’à ce qu’elle atteigne une température tolérable pour la peau.
Étalez la gaze ou le bandage en coton et ajoutez le mélange au centre.
Pliez le bandage deux fois pour créer un paquet et enfin, placez-le sur la zone affectée pendant 15 à 20 minutes.
Si le gonflement persiste, vous pouvez l’utiliser deux fois par jour, tous les jours.

  1. Cataplasme de pain
    Le pain est un autre ingrédient intéressant pour la préparation des cataplasmes. Dans ce cas, des preuves anecdotiques suggèrent qu’il est utile pour ramollir les abcès, les kystes ou les petites échardes. Après plusieurs applications, il est plus facile à drainer.

Ingrédients
1 tranche de pain
3 cuillères à soupe de lait (60 ml)
Instructions
Tout d’abord, faites chauffer le lait dans une petite casserole à feu doux.
Lorsqu’elle est chaude, laissez-la reposer jusqu’à ce qu’elle soit tiède au toucher.
Plongez la tranche de pain dans le lait pour la ramollir.
Écrasez-le pour en faire une pâte.
Appliquez la pâte sur la peau et laissez-la agir pendant 15 minutes.
Répétez l’opération 2 ou 3 fois par jour pour de meilleurs résultats.

  1. Cataplasme de bicarbonate de soude
    Le bicarbonate de soude est un ingrédient abrasif qui peut provoquer des irritations sur les peaux sensibles. Il doit être utilisé avec prudence, uniquement dans des cas spécifiques, comme remède adjuvant. Elle peut être utilisée comme cataplasme pour les coups de soleil superficiels ou les irritations mineures.

Le bicarbonate de soude est un ingrédient abrasif qui peut provoquer des irritations sur les peaux sensibles. Il doit être utilisé avec prudence, uniquement dans des cas spécifiques, comme remède adjuvant. Il peut être utilisé comme cataplasme pour les coups de soleil superficiels ou les irritations mineures.

Ingrédients
2 cuillères à soupe de bicarbonate de soude (30 g)
2 cuillères à soupe d’eau (40 ml)
Instructions
Humidifiez le bicarbonate de soude avec l’eau pour obtenir une pâte épaisse.
Étalez le remède sur la zone affectée et laissez-le agir pendant 10 minutes.
Rincez à l’eau tiède et, si nécessaire, répétez l’opération deux fois par jour.

Cataplasme de charbon actif
Le charbon actif possède des propriétés anti-inflammatoires qui contribuent à soulager les piqûres d’insectes. En fait, appliqué en cataplasme, il contribue également à apaiser les irritations de la peau.

Ingrédients
1 cuillère à café de poudre de charbon actif (7 g)
Eau (juste assez pour humidifier)
Instructions
Tout d’abord, humidifiez le charbon actif avec un peu d’eau afin de former une pâte.
Ensuite, étalez le cataplasme sur la zone affectée.
Laissez agir pendant 10 à 15 minutes et enlevez le résidu avec un chiffon humide.
Répétez le remède deux fois par jour, jusqu’à ce que la morsure guérisse.

Quand préparer un cataplasme ?

Nous avons déjà évoqué plusieurs situations dans lesquelles il est utile de préparer un cataplasme : une infection superficielle, une plaie, une brûlure ou des douleurs musculaires et articulaires. De même, elle peut être appliquée en cas d’abcès et de callosités sur la peau.

Ce qu’il faut garder à l’esprit, c’est qu’elle ne doit pas remplacer les traitements médicaux et qu’elle doit être utilisée soit en complément, soit uniquement lorsqu’il n’y a pas d’autres remèdes à portée de main.

Related articles

Quelle est la meilleure période pour voyager en Thaïlande ?

Si vous souhaitez vous rendre dans ce fabuleux pays mais ne savez pas quelle est la meilleure période...

10 conseils pour partir en croisière

réservez les activités à l'avance, avant le début du voyage. Si vous êtes déterminé à profiter d'une excursion...

Comment soigner sa jalousie ?

Il est naturel d'être jaloux de temps en temps. En fait, pour de nombreuses personnes, la jalousie peut...

Lunettes

En tant qu’accessoire d’ornement, les lunettes offrent une large gamme de montures qui s’adaptent à chaque individu. Pour...